Les policiers Américains ne sont pas tous des connards

 

Premier article d’une chronique sur la gentillesse dans le monde, voici Lawrence, « Larry » DePrimo, un officier de police de New York de 25 ans qui, un soir particulièrement froid de Novembre* dans Times Square, voit un sans-abri, John Harry 65 ans, pieds nus et décide qu’il est de son devoir de l’aider.

Il commence alors par lui demander s’il a quoi que se soit pour se couvrir les pieds. A la réponse négative, Larry lui demande sa taille avant de faire demi-tour et de revenir quelques minutes plus tard avec une paire de bottes valant pas moins de 100 dollars (qu’il a néanmoins payer 75 dollars seulement grâce une gentille promo accordée par le manager du magasin) et deux paires de chaussette qui retiennent la chaleur (on notera le soin qu’il porte a ce cadeau).

Jennifer Foster, une touriste en provenance de Florence dans l’Arizona qui se promenait avec son mari prend la photo en passant et la met sur son Facebook**. Elle y précise que l’officier n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait. Un pur acte de gentillesse donc.

Cette histoire à une suite pour l’officier bien sûr, mais ce n’est pas le propos de cette chronique, aussi je ne m’y attarderais pas. Lorsque l’on connaît la misère des paies des policiers au USA on peut souligner l’extrême bonté de ce geste. Personnellement, je ne pense pas être capable de dépenser autant pour un sans-abri, bien que j’ai, probablement comme tout un chacun au moins une fois dans sa vie, donner de l’argent et/ou un repas.

Je terminerais avec cette citation de mon nouveau policier favori : « “He just smiled from ear to ear,” DePrimo recalled. “It was absolutely amazing.” “I think it’s an important reminder,” he said. “You see something like this and you remember that people have it worse. »

Traduction : « Il a juste sourit d’une oreille à l’autre, c’était absolument incroyable. Je pense que c’est une chose importante à se souvenir. Voir quelque chose comme ça rappel que des gens vivent pire que soit »

Voilà une bien jolie façon de faire quelque chose contre cette injustice.

 

* Cela a eu lieu précisément le 14 Novembre 2012. Ce n’est pas quelque chose qui a eu lieu cette année.

** En réalité elle l’a envoyé sous forme d’email au poste de police dont le jeune policier dépendait, qui l’ont ensuite contacté pour savoir si elle acceptait qu’ils postent photo et commentaire sur leur page facebook officiel. (En effet, elle n’avait pas de facebook, je sais c’est impensable mais véridique).

 

Source : http://www.nytimes.com/2012/11/29/nyregion/photo-of-officer-giving-boots-to-barefoot-man-warms-hearts-online.html?_r=1&

Photo : http://www.nydailynews.com/new-york/generosity-immortalized-photo-article-1.1210565

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :